. Modern-Paper, le plus de l'info: La relation franco-allemande est au beau fixe*Justine Hunault Dequatremare

La relation franco-allemande est au beau fixe*Justine Hunault Dequatremare

Depuis le traité de l’Elysée de 1963, la France et l’Allemagne construisent une relation diplomatique de plus en plus stable. Entre des accords économiques, la mise en avant d’une culture commune avec entre-autre l’OFAJ (Office Franco-Allemand pour la jeunesse), et des actions main dans la main au sein de l’Europe et du monde, François Hollande et Angela Merkel représentent aujourd’hui une Europe pacifiée et unie autour de deux nations fortes.
Une relation historique

Depuis le traité de l’Elysée de 1963, la France et l’Allemagne construisent une relation diplomatique de plus en plus stable. Entre des accords économiques, la mise en avant d’une culture commune avec entre-autre l’OFAJ (Office Franco-Allemand pour la jeunesse), et des actions main dans la main au sein de l’Europe et du monde, François Hollande et Angela Merkel représentent aujourd’hui une Europe pacifiée et unie autour de deux nations fortes. Ils ne sont cependant pas les premiers : avant eux, Helmut Kohl et François Mitterrand ainsi que Gerhard Schröder et Jacques Chirac ont également participé à la construction de ce lien entre la France et l’Allemagne. Au cœur de la campagne de François Hollande en 2012, ce rapprochement avec l’Allemagne est aujourd’hui à son apogée.

Les crises européennes fortifient le couple franco-allemand

L’Allemagne et la France sont aujourd’hui un duo actif au sein du monde diplomatique et de l’Europe. Esprit du 11 Janvier oblige, tout le monde se souvient du cliché représentant Angela Merkel, la tête appuyée contre l’épaule du président français, telle l’Europe s’appuyant sur leur duo. François Hollande l’a lui-même dit : « L’Europe est forte quand l’Allemagne et la France sont dans une relation robuste et prennent des initiatives ». La crise russe comme la crise grecque ont été deux nouvelles occasions pour Angela Merkel et François Hollande d’afficher leur pouvoir. Petit résumé du rôle des deux protagonistes dans l’actualité.

Un double challenge grec et russe

L’Europe est aujourd’hui remise en cause dans son fonctionnement par la montée au pouvoir du parti Syriza. La dette grecque est donc au cœur de la politique européenne. Le 20 Février dernier, Angela Merkel était à l’Elysée pour s’entretenir avec le président au sujet de la Grèce : le couple franco-allemand s’unie, met en commun ce double pouvoir diplomatique pour rappeler la Grèce à son devoir de remboursement et discuter de la légitimité de sa place dans la zone euro. Ce même jour, le président et la chancelière ont pu discuter des accords de Minsk qu’ils ont eux-mêmes mis en place et qui, malgré leur faible efficience, restent un exemple de la capacité du couple franco-allemand à agir. Depuis le 12 Février, et malgré un résultat mitigé, Angela Merkel et François Hollande affichent une force sans précédent, résultant d’une union diplomatique, et d’une relation quasi permanente : « J’ai retrouvé aujourd’hui Angela Merkel avec plaisir, je ne l’avais pas quitté depuis bien longtemps, d’autant que nous avons passé du temps au téléphone entre temps » a expliqué François Hollande vendredi 20 février.


Le couple franco-allemand est donc aujourd’hui la pierre angulaire d’une Europe qui tente de trouver son équilibre face à différentes menaces et problématiques. Des conflits ukrainiens à la menace islamiste en passant par les enjeux grecs, l’Europe se déstabilise tandis que François Hollande et Angela Merkel restent le meilleur rempart de l’Europe contre ses assaillants.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire