. Modern-Paper, le plus de l'info: Syrie : Premiers pas vers une sortie de crise ?*Nicolas Le Hérissé

Syrie : Premiers pas vers une sortie de crise ?*Nicolas Le Hérissé

Plusieurs représentants de l’opposition à Bachar al-Assad étaient réunis pour la première fois à Riyad, en Arabie saoudite. L’objectif était de parvenir à un accord sur la composition d’une représentation unique de l’insurrection syrienne.

Crédit image : Reuters / Baassam Khabieh

S’agit-il d’un premier pas vers une possible résolution du conflit syrien ? Deux jours de discussion dans la capitale saoudienne entre l’ensemble de l’opposition syrienne, ont fait naitre un compromis sur une ouverture des négociations avec le régime de Bachar al-Assad. Une réunion inédite qui a rassemblée les principales forces rebelles, dont l’objectif était double : mettre en place des institutions de transitions en vu d’une sortie de crise et la proclamation d’un cessez-le-feu. Etaient présents à cette conférence de nombreux groupes hostiles au régime : la Coalition nationale syrienne (CNS), principale force d’opposition, plusieurs représentants de groupes armés, y compris les islamistes d’Ahrar al-Cham, ainsi qu’une délégation Kurde. Les organisations djihadistes comme le groupe Etat islamique ou la branche syrienne d’Al-Qaida, le Front al-Nosra, étaient exclus des discussions. Les principaux groupes de l’opposition se sont mis d’accord sur l’avenir de Bachar al-Assad : le président syrien devra quitter le pouvoir au début d’une transition politique. Désormais unifiée, l’opposition syrienne est en mesure d’ouvrir des pourparlers avec le régime de Damas. Dans leur communiqué final, les participants se sont dit « prêts à entrer dans des négociations avec des représentants du régime syrien ». Car jusqu’à présent, ils avaient exigé que le président syrien soit exclu de toute négociation en vue d’une transition. Mais, avant tout pourparlers avec le régime, les opposants souhaitent qu’il cesse les bombardements des zones civiles, laisse acheminer les organisations humanitaires, et libère les nombreux détenus politiques.

1 commentaire: