. Modern-Paper, le plus de l'info: Attentat de Grand-Bassam : Pourquoi la Côte d’Ivoire a été visée ?*Nicolas Le Hérissé

Attentat de Grand-Bassam : Pourquoi la Côte d’Ivoire a été visée ?*Nicolas Le Hérissé

L’attaque meurtrière a été revendiquée par Al-Qaida au Maghreb islamique. C’est la première fois que le pays est la cible d’un attentat islamiste de ce type. Après le Mali et le Burkina Faso, c’est au tour de la Côte d’Ivoire. Une première pour le pays qui se savait dans le viseur d’une attentat terroriste. Cette attaque a visé la station balnéaire de Grand-Bassam, lieu touristique très fréquenté par la population locale et les expatriés Occidentaux. Pour l’heure, on dénombre 18 morts dont 4 Français et de nombreux blessés.

Crédit image : Issouf Sanogo/AFP

L’attaque a été revendiquée par l’organisation terroriste Al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi). Depuis plusieurs mois, les attentats en Afrique de l’Ouest se multiplient. Déjà, en novembre et en janvier dernier, Bamako et Ouagadougou avaient été le théâtre d’attaques revendiquées par ce même groupe. Apparu pour la première fois en 2007 en Algérie, Aqmi avait été éclipsé par les nombreux attentats de Daech en 2015. Mais depuis quelques temps, cette organisation terroriste refait la Une de l’actualité en diversifiant ses cibles. Pour Roland Marchal, chercheur à Sciences Po et spécialiste du continent africain, cette attaque était prévisible. « Etant donné que le Burkina Faso et le Mali avaient été attaqués, il était probable que la Côte d’Ivoire soit touchée par un acte de terrorisme », explique-t-il. Jusqu’ici épargnée par des actes de terrorisme, la Côte d’Ivoire était dans le viseur des djihadistes d’Aqmi depuis que le pays participe à l’opération de l’ONU au Mali. Les autorités ivoiriennes craignaient que des sites touristiques soient la cible d’attaques djihadistes. Pour beaucoup de spécialistes, en ciblant la Côte d’Ivoire, c’est aussi la France qui a été visée par les terroristes. L’armée française est en effet présente depuis longtemps sur le territoire ivoirien. Plus de six cents soldats français y sont déployés afin de lutter contre le terrorisme. Outre cette présence militaire, la France entretient aussi de nombreux liens économiques et culturels avec la Côte d’Ivoire. Le pays recense prêt de 20 000 expatriés français ainsi que plusieurs grandes entreprises comme Bouygues ou Total.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire