. Modern-Paper, le plus de l'info: Qui est Sadiq Khan, le nouveau maire de Londres ?*Marion Sorant

Qui est Sadiq Khan, le nouveau maire de Londres ?*Marion Sorant

La capitale britannique votait vendredi dernier pour élire le remplaçant de Boris Johnson, du parti conservateur. Les élections ont été remportées par le candidat du parti travailliste, Sadiq Khan, avec 57% des voix (devant Zac Goldsmith, à 43%).

Crédit image

Un symbole du multiculturalisme et de l’intégration

« Mon parcours symbolise le fait que Londres est une ville formidable. J’aime cette cité qui m’a donné toutes mes chances ». Cet homme de 45 ans a en effet gravi les échelons un à un, depuis le quartier populaire du sud de Londres où il est né jusqu’au Parlement. D’origine modeste, il grandit dans un HLM de banlieue, dans une famille nombreuse (8 enfants), dont le père, d’origine pakistanaise, est chauffeur de bus.

Il poursuit des études de droit et devient avocat des droits de l’Homme, puis député en 2005 de sa circonscription natale de Tooting et enfin ministre des transports et des communications. Il mène sa campagne municipale face à Goldsmith qui n’hésite pas à critiquer ouvertement sa foi musulmane.

C’est d’ailleurs cette foi qui sera au cœur des débats et articles qui ont fait suite à son élection où elle fut très largement mise en avant pour sa valeur symbolique (il est présenté comme le premier musulman élu à la tête d’une grande ville européenne). Pour certains, cela est un symbole fort qui nécessite d’être largement montré, comme l’écrit la journaliste et essayiste Yasmin Alibhai-Brown dans le Guardian : « La victoire de Khan démolit le discours anti-occidental des extrémistes. Si un musulman peut être élu par des millions d’électeurs de toutes origines pour diriger l’une des plus grandes villes du monde, comment les djihadistes peuvent-ils continuer à faire croire que les musulmans n’ont pas d’avenir en Europe, ou que les Occidentaux les détestent ? »

Mais pour d’autres, la foi est quelque chose de personnel, et les débats autours de la foi du maire ont pris une ampleur démesurée, qui serait le reflet de l’obsession de nos sociétés pour l’islam.

Un homme de convictions

« Pro-Europe, féministe déclaré et défenseur du mariage gay (ce qui lui a valu des menaces de mort de musulmans extrémistes), Sadiq Khan a promis aux Londoniens de régler la très sérieuse crise du logement de la capitale, en augmentant le nombre de constructions et en créant une unité de contrôle des loyers ainsi qu’un « loyer londonien de base » calculé sur le tiers du revenu londonien moyen. Le coût des transports, qui a pratiquement doublé sous l’ancien maire Boris Johnson, sera gelé jusqu’en 2020. «Sadiq Khan espère également réduire la pollution atmosphérique en rendant piétonne Oxford Street, la principale artère commerciale, et en instaurant des limites aux émissions de gaz des bus. » peut-on lire dans Télérama.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire