. Modern-Paper, le plus de l'info: Euro 2016 : Le meilleur joueur français, c’est Deschamps*Romain Harent

Euro 2016 : Le meilleur joueur français, c’est Deschamps*Romain Harent

Ouf. Vendredi 10 juin face à la Roumanie, l’éclair de génie de Dimitri Payet a sauvé la France d’un bien mauvais pas. Les Bleus ont finalement battu des Roumains accrocheurs (2-1) et assurent l’essentiel pour leur entrée en lice dans la compétition. Si tout n’a pas été parfait, les Français ont quand même réalisé une bonne prestation mais ont manqué d’efficacité au moment de conclure leurs actions. Au cœur de ce premier succès, les choix du sélectionneur Didier Deschamps sont à mettre en valeur. DD a pris certaines décisions qui ont pu surprendre mais le résultat lui a donné raison.

Crédit image : Kenzo Tribouillard/AFP

Tout a été dit sur le capitaine des Bleus champions du monde en 1998 et champions d’Europe en 2010. Meneur d’hommes charismatique, tacticien hors pair et excellent communicant, Deschamps a complètement modifié l’image des Bleus depuis sa prise de fonction à l’Euro 2012. Les footballeurs français souffraient d’une large impopularité, la cicatrice de Knysna peinant à se refermer dans l’Hexagone. Pourtant, en instaurant des règles strictes, en se privant volontairement de joueurs talentueux mais potentiellement nuisibles à une ambiance de groupe comme Nasri, et en affichant une excellente maîtrise de la communication en conférence de presse, les Bleus sont redevenus l’équipe des Français. On l’a vu hier au Stade de France et dans toutes les villes, ainsi que pendant la préparation à Bayonne, Nantes et Metz, tout un pays est derrière son équipe. Et DD en est le guide.


Griezmann et Pogba sortis

Face à la Roumanie vendredi, le sélectionneur français a été inspiré. Alors que la France souffrait face aux Roumains, il a choisi de faire sortir Griezmann, pourtant le meilleur attaquant français sur le papier et star des Bleus, pour faire rentrer la pépite Kingsley Coman. Un choix fort, quand la logique aurait voulu que ce soit plutôt Payet qui sorte. On connaît la suite… Il a également pris le risque de faire rentrer un attaquant, Martial, à la place d’un relayeur, Pogba. Un choix offensif qui a payé même si Martial n’a pas été décisif, et qui montre surtout que personne n’est intouchable dans cette équipe. Griezmann et Pogba sont les deux stars des Bleus mais ont déçu hier. Deschamps n’a pas hésité à les faire sortir. Il a fait des choix risqués en termes de jeu et d’opinion publique, mais ces décisions se sont avérées payantes. La marque des très grands.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire